Vous voulez accéder à la profession de chauffeur VTC mais vous ne savez pas par quelle étape vous devez passer ? Commencer par vous informer auprès du bureau de la préfecture de votre ville. Vous y obtiendrez toutes les informations dont vous avez besoin. En attendant, vous pouvez vous inspirer de ce petit guide afin de connaître les différentes étapes à suivre.

Répondre au profil exigé par la profession

Tous ceux qui ont un permis de conduire de catégorie B ne sont pas forcément éligible à la profession de chauffeur VTC. Vous devez avoir obtenu votre permis depuis au moins 2 ans et durant cette période, vous devriez avoir fait preuve de conduite exemplaire. Outre votre expérience en conduite automobile, vous devriez également avoir suivi une formation en secourisme et disposer d’un certificat y afférent. Ainsi, si jamais l’un de vos clients a un souci de santé, vous pouvez faire les gestes de premier secours avant de vous rendre auprès du centre de santé le plus proche. Avant de franchir la prochaine étape de votre projet d’accès au métier de chauffeur VTC, vous devez passer une visite médicale afin de connaître votre aptitude à exercer la profession.

Si vous répondez au profil exigé par le métier, vous pouvez passer l’examen VTC en vue d’obtenir votre carte professionnelle VTC. Cette carte vous permettra d’exercer la profession dans les règles de l’art et en toute légalité. Si vous voulez réussir l’examen au premier coup, vous devez suivre la formation VTC.

Suivre une formation VTC

Maintenant que vous connaissez le bon profil approuvé pour le passage de l’examen VTC et que vous y répondez, vous pouvez participer à l’examen en question. Ne vous précipitez pas car plusieurs sessions sont organisées par an afin de donner aux participants l’occasion de bien se préparer. Ce serait dommage de rater cet examen et de devoir le refaire plusieurs fois.

Si voulez réussir aisément l’examen VTC, vous devez bien vous informer sur la profession. Cependant, cette situation prendra du temps et ne convient pas si vous êtes pressé. Préférez suivre une formation dispensée par un centre de formation VTC agréé par la préfecture. Certes, le coût de la formation est élevé mais vous gagnerez à la suivre. Vous saurez tout  ce que vous devez savoir sur la profession et pourrez passer haut la main l’examen VTC. Qui plus est, le centre VTC vous préparera à l’accès à la profession afin que vous soyez immédiatement opérationnel.

L’examen VTC se divise en deux volets à savoir la théorie et la pratique. Si vous avez suivi la formation adéquate, vous n’aurez aucun mal à répondre à toutes les questions qui seront posées. Vous saurez également que vous disposez de toutes les connaissances dont vous avez besoin dans l’exercice de la profession.

Demander sa carte VTC et commencer à travailler

Après avoir réussi l’examen VTC, vous pourrez demander votre carte VTC. Il s’agit de votre laisser-passez pour accéder à la profession de chauffeur VTC. A partir de là, vous avez le choix entre travailler à votre compte ou intégrer une agence VTC.